Nous voulions nous entretenir avec une fille et avec une « locale de l’étape ». Elles étaient plusieurs à répondre à ces critères (avec Léa Godallier et Mai Vo notamment). On a choisi Océane car c’est la « petite » qui monte et que l’on mettrait bien un « p’tit billet » sur elle aussi pour cette étape de Bordeaux.

Extraits…

MPT_visuel_Oceane_Kik
logo_orang.png
My Padel Tour

Salut Océane ! T’es une fausse locale toi en fait ?

MPT_visuel_Oceane_Kik.jpg
Océane

Salut ! Tout d’abord, merci à vous pour cet entretien, c’est super sympa. En effet, je suis une fausse locale car je suis originaire de Lille et j’habite à Bordeaux depuis Août 2017 en raison de mes études. Je m’entraine cette année au Big Padel à Mérignac mais mon club de cœur est, et restera, Padel Attitude à Lesquin. C’est là où tout a commencé …

logo_orang.png
My Padel Tour

Viens-tu du tennis comme beaucoup encore ? Et depuis quand t’es-tu mise sérieusement au padel ?

MPT_visuel_Oceane_Kik.jpg
Océane

Comme la plupart des joueurs et joueuses de padel, je viens du tennis et mon meilleur classement a été 5/6. Lassée par le tennis, c’est une copine de mon club, Sylvia Sannelli (joueuse de padel également) qui m’a fait découvrir le padel il y a 4 ans à Padel Attitude.

A l’époque, le Nord manquait réellement de structure pour pratiquer ce sport, c’était très compliqué de s’entrainer régulièrement, notamment à cause de la distance. Ça fait 2 ans que je joue sérieusement au padel.

A ce jour, j’ai arrêté définitivement la pratique du tennis même si parfois l’envie de reprendre la raquette surgit … sûrement une pulsion incontrôlable ! Car tout le monde (ou presque) vous le dira … on s’amuse plus au padel !

logo_orang.png
My Padel Tour

Tu as un entraineur avec Flo ! (Florian Landtsheere son compagnon et excellent joueur)

MPT_visuel_Oceane_Kik.jpg
Océane

Pour tout vous dire, c’est moi qui l’aie formé, ça se voit non … ? 😉

A vrai dire, pendant 1 an à Lille, j’ai eu la chance de faire de très bons matchs avec des joueurs de très bon niveau, comme Vincent Breton alias le « bison » ou encore Pierre Destombes, très connu sur le circuit. C’était un plaisir de jouer avec tous ces joueurs du nord car c’est grâce à eux que j’ai pu progresser. Mais avant tout, celui qui m’a formé, c’est évidemment Flo ! Toujours présent et toujours de très bons conseils, c’est grâce à lui que mon jeu a évolué. Lorsque j’étais à Lille, j’avais la chance d’avoir des cours particuliers par le coach préféré de Lille, ça faisait des jaloux … ou des jalouses (rires).

logo_orang.png
My Padel Tour

Bon vous êtes pénibles les filles, faut vraiment venir vous chercher pour participer à un tournoi. Comment expliques-tu que ce soit si difficile de remplir un tableau féminin ?

MPT_visuel_Oceane_Kik.jpg
Océane

Je reconnais que chez les filles, c’est compliqué de remplir un tableau féminin. Le problème au padel, c’est que nous devons nous déplacer dans toute la France pour pouvoir faire des tournois, et cela représente un coût global très important dans notre budget. De plus, il faut être disponible tout le week-end, ce qui est très compliqué pour les jeunes mamans ou pour celles qui travaillent. C’est pourquoi nous devons faire des concessions et des choix.

Cependant, quand toutes les filles se réunissent lors d’un tournoi, l’ambiance est garantie les rencontres sont toutes géniales. J’encourage donc toutes les filles à faire un maximum de tournois !

logo_orang.png
My Padel Tour

Le My Padel Tour fait beaucoup de choses pour le padel féminin. Si l’on te demandait de mettre en place 2 actions pour développer la pratique féminine quelles seraient-elles ?

MPT_visuel_Oceane_Kik.jpg
Océane

En effet, merci à vous de continuer à développer le padel féminin. C’est important de nous soutenir et de nous encourager à faire un maximum de tournois, notamment en programmant des P500 ou des P1000. On adore être chouchoutées et être les princesses donc n’hésitez pas à faire des choses spéciales lors des tournois féminins (stand beauté, massage, navette, etc.). Plus sérieusement, je pense que plusieurs événements auprès des joueuses de tennis devraient avoir lieu pour développer la pratique féminine. Je suis sûre que nous arriverions à convaincre d’anciennes bonnes joueuses de tennis à se lancer dans le padel.

logo_orang.png
My Padel Tour

Tu connais bien l’approche du padel des « ch’tis » et celles des « aquitains », elle se situe où la différence ? Uniquement sur les litres ingurgités d’après parties ?

MPT_visuel_Oceane_Kik.jpg
Océane

Les ch’tis sont réputés pour ingurgités des litres d’après parties mais certains bordelais seraient les bienvenus dans le nord ! Paraît-il que « les gens du nord ont dans le cœur le soleil qu’ils n’ont pas dehors », c’est vérifié ! Très dur de rivaliser avec les ch’tis 😉
D’ailleurs, j’invite tous les bordelais à se déplacer au prochain P1000 dans le nord pour combiner nos ambiances et ne faire qu’un.

logo_orang.png
My Padel Tour

Pour finir sur l’étape de Bordeaux, tu vas changer de partenaire pour une fois et jouer avec une « top-playeuse » membre de l’équipe de France. Ça peut être cool ça ? (On va peut-être mettre une pièce sur vous…)

MPT_visuel_Oceane_Kik.jpg
Océane

Je suis très contente de faire l’étape de Bordeaux avec Marianne (Vandaele). C’est une très bonne joueuse, qui a eu de très bons résultats la saison dernière avec sa partenaire préférée Léa Godallier. Cette nouvelle association peut être très intéressante, d’autant plus que le niveau de cette étape se révèle surprenant finalement. Nous devrons faire nos preuves pour que le « p’tit billet » soit validé ! Une chose est sûre c’est que nous ne perdrons jamais : nous apprendrons ou nous gagnerons.